Historique de la Schwere Panzerjäger-Abteilung 654

61,61 €

Auteur KARLHEINZ MÜNCH - Editeur MARANES EDITIONS

En stock
Livraison : 3 jours

  Livraison

à l'international

  Paiement sécurisé

CB / VISA / MASTERCARD / PAYPAL

Nombre de pages : 496

Langue : Français 

L'historique définitif de la schwere Panzerjäger-Abteilung 654, la première et la seule unité de Jagdpanther engagée en Normandie en 1944 | Avant de combattre sur le Jagdpanther - le meilleur chasseur de chars de la Wehrmacht - en Normandie et en Alsace, ce bataillon lourd a connu un parcours operationnel des plus complets et des plus intéressants. Retirée des premières lignes à l'hiver 1942/1943 pour être remise sur pied, la Panzerjäger-Abteilung 654 est l'un des deux bataillons convertis sur le tout nouveau Jagdpanzer Ferdinand de 68 tonnes, directement issu du Tigerprogramm et armé du redoutable Pak 43/2 L71 de 8,8cm. La désormais schwere Panzerjäger-Abteilung 654, intégrée au schweres Panzerjäger-Regiment 656 - la plus grande formation antichar de l'armée allemande - va participer à la Bataille de Koursk (secteur Orel) à l'été 1943. Le bataillon antichar est ensuite envoyé en septembre 1943 en France pour être rééquipé du plus récent chasseur de chars, le Jagdpanzer V Jagdpanther. Le Débarquement de juin 1944 en Normandie voit précipiter l'engagement du bataillon qui n'a pas encore reçu tous ses engins et terminé son entraînement. Les toutes premières compagnies opérationnelles équipées de Jagdpanther sont engagées avec succes contre les forces alliées en Normandie. Apres la retraite allemande, la s.Pz.Jg.Abt.654 rééquipée de Jagdpanther va combattre de nouveau les forces alliees en Alsace fin 1944 - début 1945 et jusque dans le sud-ouest de l'Allemagne jusqu'à la fin de la guerre.

L'auteur, Karlheinz Münch, spécialiste mondialement reconnu des bataillons de chasseurs de chars allemands, nous livre pour la première fois en français cet ouvrage de référence compulsé sur plusieurs années et basé sur des sources de première main jamais publiées. Près de 750 photos en très grande partie inédites ainsi que de nombreux profils couleur, dessins techniques n&b et organigrammes complètent les textes précis des trois uniques Journaux de Marche du bataillon étayés par les témoignages de vétérans. Ouvrage de référence pour tous les historiens, mo-délistes, passionnés des Batailles de Koursk (secteur Orel), de Normandie ou d'Alsace.